vendredi 8 février 2019

"Un homme sans quête est un vélo sans roue" nouvelle couverture


Chez Bookless Editions, c'est ici :

https://www.bookless-editions.fr/ebooks/fiction-adultes/un-homme-sans-qu%C3%AAte-est-un-v%C3%A9lo-sans-roue


SOMMAIRE



I

ROMANCES

Aimer au sang
Impact
Le temps n’existe pas

II

PROMESSES

Confession
L’Œil noir
Les promesses du soir s’enfuient à l’aube

III

CHERCHE-BONHEUR

Des projets
Cerf-volant rouge
Avoir le bon profil

IV

COMBAT

Usage du combat
Creuser
Le fil
Saintes victoires


V

SOLITUDES

Sac à dos
Entre hommes
Quatuor
Seul au milieu des autres

VI

EN ÉQUILIBRE INSTABLE

La Chose
Dedans
Mauvais fils
Pas vraiment mort, plus tout à fait vivant

VII

ADIEUX

Là où manquent les mots                                
Nature du vide
Toutes ces choses
Paradigme
L’Inconnu                                                         
Dernier rêve avant la nuit

Épitaphe













jeudi 27 décembre 2018

Quand j’étais jeune (70/100)


Quand j’étais jeune, je croyais aux miracles.
J’y crois toujours - sauf qu’avant, je croyais à la possibilité d’un miracle quotidien.
A présent, je dirais plutôt que deux ou trois miracles dans une vie, c’est déjà beaucoup.

Miracle

Quand j’étais jeune (69/100)


Quand j’étais jeune, j’aurais préféré avoir moins de cadeaux de Noël et que mes parents s’entendent mieux.

Cadeaux de Noël

vendredi 21 décembre 2018

Quand j'étais jeune (68/100)


Quand j’étais jeune, je trouvais ça drôle les chiards qui, dans les galeries marchandes, hurlaient à la mort, rouges écarlates et la morve au nez, en tirant de toutes leurs forces dans le sens opposé de leurs malheureux parents – eux-mêmes le plus souvent dépassés et honteux du spectacle offert à leurs dépends.
Je trouvais ça drôle, oui.
Jusqu’au moment où j’ai moi-même été jeune parent.

Caprice

Quand j'étais jeune (67/100)


Quand j’étais jeune, je croyais que l’on pouvait changer le monde avec une feuille et un stylo.
C’est faux.
Il faut au moins un clavier et un écran.

Changer le Monde