vendredi 19 octobre 2018

Quand je serai vieux (36/100)


Quand je serai vieux (je veux dire vraiment vieux parce que vieux, je le suis déjà un peu), une partie de moi-même continuera à voir le monde avec les yeux de quand j’étais jeune.
Sauf que je serai vieux.
Je pressens que c’est cette partie-là qui sera la plus compliquée à gérer.

Très vieux

lundi 15 octobre 2018

Quand j'étais jeune (35/100)


Quand j’étais jeune (très jeune), au moment d’aller me coucher, il m’arrivait de regarder sous mon lit, histoire de vérifier que les monstres de la nuit ne s’y cachaient pas avec l’intention de m’assaillir pendant mon sommeil.
Ça fait maintenant bien longtemps que ces monstres-là ne m’impressionnent plus.
Je sais pourtant que d’autres peuvent venir.
Sous une autre forme, j’ignore laquelle.

Monstres de la nuit


vendredi 12 octobre 2018

Quand j’étais jeune (34/100)


Quand j’étais jeune, je n’ai jamais cherché à comparer mes capacités cognitives à celles des autres. Mais je ne me suis jamais défilé au concours de celui qui pisse le plus loin.

Manneken-Pis


mercredi 3 octobre 2018

Quand j'étais jeune (33/100)


Quand j’étais jeune, j’avais une vision manichéenne du monde.
Je croyais qu’il y avait d’un côté « les bons », de l’autre « les mauvais » (j’avais peut-être vu trop de films avec John Wayne).
Evidemment, moi je faisais partie des bons.

John Wayne

mardi 2 octobre 2018

Quand j'étais jeune (32/100)


Quand j’étais jeune, on m’avait dit que la seule partie du corps qui continuait de grandir une fois adulte, c’était les oreilles !
Depuis, je ne peux m’empêcher d’observer les oreilles des personnes âgées - et je n’ai pu que me rendre à l’évidence : c’était vrai !

Grandes oreilles